Guinée: Abdourahmane Sanoh, opposant farouche du régime déchu dans le collimateur de la justice. 

Abdourahamane Sanoh, ancien coordinateur du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) du régime de M Alpha Condé et actuel président de la Plateforme des Citoyens Unis pour le Développement (PCUD) est dans le collimateur de la justice.

Il est auditionné depuis le matin de ce jeudi 05 janvier 2023 dans les locaux de la Direction centrale des investigations judiciaires de la gendarmerie nationale (DCIJ-GN). 

Selon les informations relayées par les médias guinéens les motifs de cette audition seraient en rapport avec les réunions citoyennes organisées par  M Sanoh dans les quartiers de Conakry. 

Pour l’heure son interrogatoire semble encore se poursuivre.

Il faut rappeler que M Sanoh avait démissionné à la tête du FNDC, juste après le coup d’État militaire du 05 septembre 2021.

La plupart des membres de son ancienne structure le FNDC dissoute par la junte militaire guinéenne sont soient en exil forcé ou détenus à la maison d’arrêt de Coronthie. 

Si les motifs de son audition se confirment, on voit bien que la junte militaire guinéenne après avoir interdit le droit de manifester aux guinéens malgré son caractère d’inviolabilité; veut désormais interdire aussi aux guinéens le droit à la liberté de réunion pacifique et à la liberté d’association à tous les niveaux, notamment dans les domaines politiques. 

Or cette envie de liberté, de démocratie, de justice constitutionnelle, de paix et de développement des citoyens guinéens est un état d’esprit dont on ne peut pas faire prisonnier. 

Car nul ne peut attraper le vent. 

Affaire à suivre…. 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.