Guinée: Mamady Doumbouya fait le ménage dans l’armée, juste après sa prestation.

C’est un décret du président de la République de Guinée portant sur la mise à la retraite de certains officiers supérieurs de l’armée guinéenne qui a été lu hier mardi 12 octobre 2021 sur les ondes de la radio télévision guinéenne. 

Des décisions d’une telle ampleur ne manquent pas de susciter des interrogations. 

Quelles sont les causes réelles d’une telle décision du nouveau président guinéen? 

 Si la  Guinée était un pays normal de tels événements seraient des non événements. 

Il est fort probable qu’un tel chamboulement ne soit pas fortuit. Car ces remaniements ressemblent beaucoup à une tentative de renforcement d’une certaine mainmise des nouvelles autorités guinéennes sur l’armée.

De toute évidence, les guinéens ne peuvent que s’en réjouir puisque la plupart de ces généraux ont les souillées du sang des guinéens innocents depuis 2009. 

Et ils n’ont pas été inquiétés par la justice puisque protégés par le régime déchu de M Alpha Condé. 

Qui sont ces Généraux envoyés à la retraite par le Colonel Doumbouya?

1-Général d’armée Sékouba Konaté

2-Général d’armée Namory Traoré

3-Général de corps d’armée Aboubacar Sidiki Camara

4- Général de corps d’Armée Ibrahima Baldé

5- Général Mohamed 2 Bangoura

6- Général de division Alpha Oumar Diallo

7- Général de division Fodé Keita

8- Général de division Fodé Touré

9- Général de division Bouréma Condé

10- Général de division Amadou Doumbouya

11- Général de division Adrien Naby Youssouf Soumah

12- Général de division aérienne Bambou Fofana

13- Général de division Siba Lohalamou

14- Général de division Mathurin Bangoura

15- Général de brigade Oumar Sanoh

16- Général de brigade Ansoumane Kaba

17- Général de brigade Mohamed Diané

18- Général de brigade Pépé Roger Sagno

19- Général de brigade Tidjane Diallo

20- Général de brigade Abdoulaye Keita

21- Général de brigade M’Hawa Sylla

22- Général de brigade Amadou Kaba

23- Général de brigade Aly Moussa Camara

24- Général de brigade Ibrahima Kalil Condé. 

Espérons que le nouveau président guinéen aura le courage de faire le même curage de la fonction publique pour nous débarrasser de tous ces cadres corrompus et corrupteurs sans compétence et valeur morale. 

Aïssatou Chérif Baldé 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *