Obtention de passeports pour les Guinéens de l’Allemagne : ça sent de l’escroquerie et de la magouille

Il s’agit ici d’un calvaire sans fin pour les guinéens de l’étranger et plus particulièrement de l’Allemagne. 

Les Guinéens de l’Allemagne rencontrent, dans leur majorité, d’énormes difficultés. Outre les pires conditions que subissent la plupart des immigrés en Europe pour être en règle vis-à-vis des lois de leurs pays d’accueil, les ressortissants guinéens subissent d’autres calvaires dus aux agissements et autres actes de mépris de la part de certains membres du consulat guinéen en complicité avec des fonctionnaires véreux nichés à Conakry, notamment dans les départements des Affaires étrangères et celui de la Sécurité.

La dernière en date est l’obtention du passeport guinéen. Au mois de juin 2021, l’ambassade de Guinée en Allemagne a entamé l’enrôlement. Pour obtenir ce sésame, nombre de ces compatriotes ont rallié Berlin pour se faire enrôler. Nos sources nous rapportent que 5000 personnes ont été enrôlées en deux catégories établies par l’ambassade (selon elle) suivant la durée de validité. Des uns ont déboursé 125 Euros par personne pour un passeport dont la durée de validé est de cinq (5) ans. Des autres; 250 Euros la pièce dont la durée est de dix (10). Faites vos calculs !

Au jour d’aujourd’hui, il n’y a que 700 personnes sur les 5000 enrôlés qui ont pu accéder à leur document. En dépit de leur besoin pressant d’obtenir ce document, c’est le silence radio de la part des autorités. Ni l’ambassade, sensée de défendre les intérêts de ces Guinéens, ni le ministère des Affaires étrangères, encore moins le département de la Sécurité n’a daigné leur fournir des explications.

Pire comme par miracle, on ne parvient pas à trouver du côté de Conakry les données de plusieurs personnes pourtant bien enrôlés.

Certains de ceux qui voulaient avoir des passeports d’une validité de 10 ans n’ont finalement obtenu qu’un passeport de 5 ans finalement.

Et l’État guinéen n’a pas procédé au remboursement de la moitié de leurs frais d’enrôlement, c’est-à-dire les autres 125 euros.

Ces ressortissants se demandent  « Pourquoi c’est si facile pour un Sénégalais, un Ghanéen en Allemagne d’obtenir un passeport dans un bref délai au niveau de leurs ambassades respectives alors que pour le Guinéen l’obtention de ce document si précieux à l’étranger est la source de tous les calvaires ? »,

Surtout que cette situation leur cause assez de dommages ; difficulté de renouveler les papiers, de trouver un job, poursuivre les études.

Nous avons eu cette année des Guinéens qui se sont rendus à Conakry à la recherche des passeports et ils ont été victimes de graves accidents et ont failli perdre la vie.

Leur évacuation sur l’Allemagne a coûté plus de sept milles euros, faute d’avoir des soins nécessaires en Guinée.

Il a fallu l’intervention de L’ONG Guinée-Solidaire-Organisation e. V. pour permettre à une des  victimes de pouvoir revenir en Allemagne et sauver sa vie.

Une autre mauvaise nouvelle pour ces Guinéens de l’Allemagne;  l’ambassade à Berlin, annonce la suspension des enrôlements à son niveau à partir du 1er février 2022. Une annonce qui les rend abasourdis.

Ne sachant plus à quel saint se vouer, le Collectif des Guinéens de l’Allemagne sans passeport, assisté de l’ONG Guinée Solidaire -Organisation e. V, a pris un avocat en Guinée afin qu’ils soient rétablis dans leurs droits.

Affaire à suivre

Aissatou Cherif Baldé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *